-A +A

Aides à la mobilité - Allocation Erasmus+ Stage 2019/20

Logo Erasmus+

Cofinancé par l'Union Européenne

En fonction de votre Quotient Familial (QF = revenu imposable de l'avis d'imposition auquel vous êtes rattaché(e) divisé par le nombre de parts) la commission d'attribution des bourses vous alloue, ou non, une aide à la mobilité.

Vous postulez automatiquement pour l'ensemble des bourses éligilbles à votre mobilité lors du dépôt de votre dossier de mobilité (études ou stage).

Les informations ci-dessous ne concernent donc que les étudiants retenus par la commission d'attribution pour cette bourse.

Les étudiants en stage rémunéré ne peuvent pas postuler à cette aide.

L'allocation de stage Erasmus est versée au jour près. Son montant vous est donc indiqué par jour (week-end et jours fériés inclus)

Type de mobilité

Stages

Zone éligible

Pays de l'UE

Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Royaume-Uni

Pays partenaires

Islande, Liechtenstein, Macédoine, Norvège, Turquie

Montant mensuel

La Commission Européenne  a mis en place des plages d'aides à la mobilité selon les pays de destination. Paris Diderot a retenu les montants suivants

Groupe 1

15 €/ jour pour les pays suivants (soit 450 € / mois): Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Suède, Royaume-Uni

Groupe 2

13 €/ jour pour les pays suivants (soit 390 € / mois): Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal

Groupe 3

11 € / jour pour les pays suivants (soit 330 € / mois): Ancienne République Yougoslave de Macédoine, Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lithuanie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Turquie

Allocation Erasmus Pour les étudiants en situation de handicap

Un étudiant en situation de handicap peut bénéficier d'une bourse Erasmus+ spécifique complémentaire. Si vous êtes concerné n'hésitez pas à contacter le BRI

Durée de la mobilité éligible

de 2 à 12 mois (soit de 60 à 360 jours entre les dates retenues sur vos attestations de présence et de fin de séjour)

Pour les cycles courts (IUT) la durée minimum du stage est de 15 jours

Niveau lors de la mobilité pour être éligible

Licence 2, Licence 3, Master 1, Master 2

Notre FAQ - Aides à la mobilité

 

Attention : vous postulez automatiquement pour l'ensemble des bourses éligibles à votre mobilité lors du dépôt de votre dossier de mobilité (études ou stage).

merci de déposer les pièces suivantes au Bureau des Relations Internationale en même temps que votre dossier de mobilité internationale (études et stage).

  • le dernier avis d'imposition du foyer fiscal auquel vous êtes rattaché(e) disponible à la date du dépôt de la demande.
  • si vous êtes rattaché(e) au foyer fiscal de vos parents : une copie du livret de famille avec toutes les pages sur lesquelles apparaissent les membres du foyer fiscal
  • un RIB nominatif (d'une agence domiciliée en France) mentionnant votre adresse
  • la notification de bourse sur critères sociaux pour les étudiants concernés

Le dépôt de ces documents fait office de demande d'aide à la mobilité. Vous ne postulez pas spécifiquement à telle ou telle subvention, c'est la commission d'attribution qui, au vu de votre dossier, vous attribuera ou non une aide à la mobilité (le critère pris en compte étant, entre autres, le quotient familial).

C'est le revenu imposable de l'avis d'imposition auquel vous êtes rattaché(e) divisé par le nombre de parts apparaissant sur l'avis d'imposition. Attention, le calcul du quotient familial pour l'Aide à la Mobilité Internationale du Conseil Régional de l'Ile de France se base sur le revenu brut global.

A paris Diderot le quotient familal retenu pour être éligible à une aide à la mobilité doit être inférieur à 40 000€

 

Pour les mobilités d'études la commisssion d'attribution se tient :

  • 1er semestre : 1ère semaine de septembre
  • 2éme semestre : 1ère semaine de janvier

La semaine suivante, un mail détaillé est envoyé à chaque étudiant l'informant de l'attribution ou non d'une bourse.

Pour les stages d'été la commission d'attribution vous informera de sa décision la 1ère semaine de juin.

 

Si vous êtes concerné par un des critères suivants votre dossier ne sera pas pas prioritaire pour les bourses de mobilité gérées par le BRI.  Votre dossier sera étudié mais le BRI ne peut s'engager à vous garantir une bourse

  • Les étudiants bénéficiant d'une aide financière de l'université d'accueil (ex: rémunération pour les assistants ou lecteurs, etc...), d'un gouvernement étranger (ex : JASSO), d'un autre organisme (ex : bourse d'un conseil régional autre qu'Ile de France), etc...,
  • Les étudiants bénéficiant de stages rémunérés,
  • Les étudiants ayant un quotient familial supérieur à 40 000 €,

 

 

Le versement s'effectue en 2 fois

Durant votre mobilité

A réception du certificat de présence : 70% du moment total de bourse

A votre retour

A réception de l'attestation originale de fin de séjour et du rapport de fin de mobilité : les 30% restants. Notez bien ce versement tient compte des dates effectives de votre mobilité (durée entre la date sur l'attestation de présence et l'attentation de fin de séjour).

Délais de versement

Il est à prévoir un délais de traitement de 2 mois après réception des documents attendus pour un virement effectif sur votre compte.
Sur l'attestation de fin de séjour en cas d'un écart supérieur à 7 jours entre la date de signature et celle de la fin de mobilité, le service se réserve le droit d'appliquer la date antérieure pour le calcul de votre solde.
Si aucun document n'est transmis au 30 septembre le Bureau des Relations Internationales lancera une procédure de recouvrement des sommes percues.

 

Pour rappel : votre aide à la mobilité est versée sur le compte que vous avez déclaré au BRI en déposant votre candidature à une mobilité d'études ou de stage (un RIB nominatif d'une agence domiciliée en France mentionnant votre adresse).

Pensez à communiquer au BRI tout changement de RIB (toujours nominatif et dans une agence domiciliée en France et mentionnant votre adresse).

Ceci évitera des délais de versement supplémentaires dus à un versement sur un compte clôturé !