-A +A

Cotutelle internationale de thèse en 3 étapes

Toutes les étapes listées ci dessous s'adressent aux doctorants nationaux et étrangers.

Elles sont nécessaires pour mettre en place la cotutelle de thèse et obtenir le diplôme de doctorat de l’université Paris Diderot.

1e étape : Mettre en place une cotutelle internationale de thèse

  1.  Trouver deux directeurs de thèse, l’un à Paris Diderot, l’autre dans une université étrangère. Attention, seuls les chercheurs avec une Habilitation à Diriger des Rercherches (HDR) peuvent diriger une thèse en France. Consultez la liste des laboratoires de l’Université.
  2. Votre futur directeur de thèse doit prendre connaissance avec vous des conditions et de la procédure pour mettre en place la cotutelle. Remplissez et faites viser le formulaire de Fichierdemande de cotutelle (409.66 Ko).
  3. Prenez connaissance du fonctionnement des études doctorales en France et à l’Université Paris Diderot et de la réglementation concernant la cotutelle de thèse. Bien que votre cotutelle de thèse soit régie par une convention de cotutelle de thèse, vous êtes tenus de respecter les règles des études doctorales françaises.
  4. Le Bureau des Relations Internationales (BRI) négocie la convention avec l’Université partenaire en associant les directeurs.rices de thèse. L’ensemble des acteurs concernés valide puis signe la convention (doctorant.e, directeurs.rices de thèse, président.e recteur.rice des universités de la cotutelle, …).
  5.  Une fois toutes les signatures réunies, votre cotutelle est en place. Elle le reste sous réserve que vous vous inscriviez administrativement dans les deux universités de la cotutelle chaque année.

Si vous êtes de nationalité française et que vous vous êtes inscrit.e en septembre, veuillez prendre connaissance du calendrier d’inscription dans l’université partenaire de votre cotutelle

Si vous êtes de nationalité étrangère, veuillez-vous inscrire comme un.e doctorant.e français.e en vous conformant au calendrier fixé par l’IED.

2e étape : Faire sa cotutelle de thèse

Vous devez informer l’Ecole Doctorale et le BRI de tout changement administratif et / ou pédagogique affectant votre cotutelle de thèse.

  • Modification pédagogique : changement de directeur de thèse, de sujet de thèse, d’École Doctorale
  • Demande d’interruption de thèse pour un an maximum, voir avec l'IED
  • FichierProlongation de cotutelle (402.03 Ko) (Attention : une thèse ne peut pas être prolongée plus de 6 ans)
  • FichierAbandon de cotutelle (398.55 Ko)

3e étape : Soutenir la thèse

L’IED et l’Ecole Doctorale (ED) sont vos interlocuteurs concernant toutes les questions pédagogiques ou administratives relatives à la thèse.

Attention, organiser la soutenance de votre thèse prend du temps. Trouver votre jury et une date de soutenance qui convienne à tous peut prendre jusqu’à 12 mois. Commencez à l’organiser bien en amont.
Si la date de soutenance excède la validité de votre convention de cotutelle de thèse ou celle de l’avenant pour prolongation de la convention de cotutelle :

  • soit un nouvel avenant doit être établi,
  • soit la cotutelle expire puisque la convention n’est plus valide sur le plan juridique

 

  1. Prenez connaissance des modalités de soutenance des thèses à l’Université Paris Diderot (même si votre soutenance a lieu à l’étranger). Informez votre École Doctorale et le BRI de votre projet de soutenance (date souhaitée).
  2. Trouver votre jury de thèse. Envoyer votre proposition de jury à l’ED (même lorsque votre soutenance se déroule à l’étranger).
  3. Après la soutenance, le procès verbal, le rapport de soutenance et la thèse doivent être impérativement envoyés à l’IED pour que le diplôme de doctorat de Paris Diderot soit délivré.
Mots clés >

Venir aux Relations Internationales de Paris Diderot

Adresse physique Université Paris Diderot Bureau des Relations Internationales Bâtiment des Grands Moulins - Aile A - 2ème étage (sans ascenseur) 5, rue Thomas Mann 75205 Paris Cedex 13 - France   Horaires d'ouverture au public     Matin...

BRI / IED - Contacts gestion des accords de cotutelles internationales